L’abondance, la qualité, la variété des écrits traités dans les services d’archives et les bibliothèques de Franche-Comté ont permis de retenir la thématique : de l’ÉCRITURE et de la LETTRE en tous leurs états, lettres manuscrites, calligraphiées, imprimées.

L’écriture est au coeur de l’apprentissage du tout petit (alphabets, abécédaires) et la langue du chercheur, des premiers temps de l’imprimerie (incunables, typographie), des recherches érudites (paléographie, écritures, histoire, sémantique…), de l’art (lettres enluminées, lettrines gravées, illustrations...), des techniques anciennes et actuelles (encres, papiers, typographie, océrisation, transcription orale d’écriture…)

Des partenariats ont été mis en place avec des imprimeurs, des typographes, des musées, des artistes, des écoles d’arts, etc.

Cette manifestation s’est adressée à tous les établissements et a permis également de valoriser les documents restaurés ou numérisés dans le cadre du fonds d’intervention pour le patrimoine écrit.

Les écoles, collèges et lycées ont profité de ce temps fort pour se mettre en contact avec les bibliothèques, les services d'archives, les musées, suivre les visites guidées des expositions et participer aux animations mises en place.
Bilan 2009

7 625 personnes ont participé à la manifestation Voyages en Automne : des expositions, des visites guidées des fonds des établissements, des conférences, des ateliers pédagogiques, des rencontres et des soirées ont été organisés.

Les professionnels de Franche-Comté ont permis à un large public de découvrir la richesse et la diversité des fonds conservés dans leurs établissements et ont proposé de nombreuses expositions, des animations, des visites guidées.

Plusieurs structures culturelles se sont associées, par exemple à Saint-Claude entre les services d’archives municipales, la bibliothèque municipale et la maison du peuple/la Fraternelle, des structures culturelles ont vu se multiplier les partenariats avec des établissements scolaires.

À Besançon
ERBA (école régionale des Beaux-Arts) : L’exposition était animée chaque jour pendant un mois par le personnel de la bibliothèque afin d’expliquer les méthodes d’impression des modèles typographiques des ouvrages du XIXe siècle, aux affiches et tracts du XXe siècle. Plusieurs étudiants ont participé par des oeuvres personnelles à la scénographie des lieux d’exposition.

Archives départementales du Doubs : La correspondance privée et la correspondance publique ont été présentées et ont permis de suivre l’évolution de l’écriture du Moyen Age à nos jours. Au moyen de lettres choisies pour leur forme ou leur contenu, émouvantes, drôles ou simplement intéressantes, chacun pouvait consulter ou admirer les documents exposés : courriers sur l’absinthe de la ville de Pontarlier, manuscrits, ouverture du casino de Salins-les-Bains. Les agents du conseil général du Doubs ont pu profiter de visites guidées personnalisées en complément de celles destinées au grand public et aux scolaires.

À Saint-Claude : Une dynamique collaboration entre les services d’archives municipales, la bibliothèque municipale et la maison du peuple/la Fraternelle a permis de présenter des documents de tous les siècles extraits de leurs fonds. Les écritures manuscrites d’un Terrier de la Pitancerie 1502-1520 ont fait écho avec les lettrines enluminées d’un incunable imprimé à Milan en 1479. Les actes ou les correspondances des XVI et XVIIIe siècles ont été mises en relation avec une variété de lettres de syndicalistes ou d’étudiants chinois au XXe siècle. Tandis que le public pouvait consulter et emprunter les abécédaires et DVD-Rom actuels.

À Lons-le-Saunier : Les lettrines, les bandeaux au pochoir ou gravures sur bois de la revue La guerre racontée par nos généraux  commandants de groupe d’armées par le général Dubail, le maréchal Fayolle, illustrée par Ch.Fouqueray  et par Lucien Jonas, Paris, Schwarz, 1920 ont suscité une recherche où les documentaires et les fictions BD ont été présentés pendant la semaine commémorative de l’armistice.

À Baume-les-Dames : De nombreuses classes primaires se sont emparées de la thématique et l’ont développée par des créations très diversifiées, par des actions de Land Art ou par des impressions d’abécédaires avec l’éditeur imprimeur Aencrage & Co. Les bandeaux, vignettes et lettrines des Esquisses historiques et pittoresques des différents corps qui composent l’armée française de Joachim D’Ambert, illustrées par Charles Aubry à Saumur, en 1835, ouvrage ancien restauré de la bibliothèque ont inspiré les travaux de deux classes de CE2 et CM2.

D'autres manifestations ont eu lieu à Montbéliard, Besançon, Baume-les-Dames, Maiche, Lons-le-Saunier, Saint-Claude, Dole, Pusey, Vesoul, Belfort, Pontarlier, Héricourt… et bien d'autres encore.